L'histoire de nos Dojos

HISTORIQUE DES DOJOS  DE L’AIKIDO CLUB DE BEX

 

C’est en juillet 1964 que M.Jean DAYEN, ouvrit le premier “Dojo” d’Aikido à Bex.

Le local d’entraînement d’alors, se situait dans l’annexe du bât. abritant la boulangerie Pasche, actuellement complètement reconstruit et abritant la B.C.V.

En 1970, le bâtiment déclaré insalubre, c’est dans les sous-sols de l’école catholique du village que le club put continuer à pratiquer.

 

En 1974, suite à la décision d’installer le chauffage au mazout dans l’établissement, nouvelle quête d’une salle d’entrainement.

 

Notre dirigeant de l’époque, Monsieur Jean Dayen travaillant comme concierge à l’hôtel des salines, nous avons aménager dans l’ancienne salle de théâtre de l’établissement en septembre 1975 après plus de dix mois de travaux des membres.

 

Le sort s’acharnant sur notre club, en 1980 suite à l’incendie de l’établissement nous avons du nous résoudre à trouver de nouveaux locaux.

 

Monsieur Marc Aellen, propriétaire d’une ancienne ferme à la route de Chiêtres nous proposa d’aménager la grange annexe et avec un noyau de membres à raison de deux a trois soirs par semaine, ainsi que tous les samedi nous inaugurions nos nouveaux locaux au printemps 1981.

 

En 1987 suite au décès du propriétaire, son épouse décidant de vendre le bâtiment nous avons du nous résoudre à faire appel, pour la première fois, à la commune afin de nous loger.

 

Au printemps 1988, la commune de Bex mis à notre disposition, deux cellules de l’abri au sous-sol du centre sportif, depuis ce jour là et pendant environs environ 6 ans, se ne furent que déménagements provisoires, ancienne salle de gym, annexe de l’école catholique, salle du centre sportif.

 

En 1995, une opportunité s’offrait à nous, dans les bâtiments du Pari, sous-gare, propriété de Michel Frères SA, nouveau déménagement.

 

 

En 2006, Les propriètaires ayant décidé d’étendre leur entreprise, nous repartions en quête d’une salle et c’est dans les locaux de l’entreprise Gianinetti, entre Corboz pneu et le garage Viscardi que nous avons pu, jusqu’à ce jour, exercer notre Art, après plus de dix mois de travaux des membres.